Pierre Billon se livre sur Johnny Hallyday

Pierre-Billon-livre-Johnny-Hallyday-2018

Pierre-Billon-Johnny-Hallyday-2018

Pierre Billon raconte ses 40 années d’amitié avec Johnny Hallyday dans un livre sorti le 14 novembre 2018 : Johnny, quelque part un aigle.

Ce frère de route de Johnny s’est confié dans les colonnes du journal 20 Minutes.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je me suis toujours caché, on ne m’a jamais vu. Il y a deux choses qui ont motivé ce livre. Tout d’abord c’est quand j’ai entendu tout ce qu’on disait sur Laeticia, avec des gens qui l’avaient rencontré deux fois dans leur vie et qui n’avaient jamais vu Johnny, j’en ai eu marre d’entendre des choses horribles sur tout le monde. Parallèlement à ça, je venais de coproduire l’album de Michel Sardou, et il m’a dit qu’il voulait bien faire cette tournée, à condition que je sois sur scène avec lui, que je joue avec lui et qu’on fasse un truc tous les deux. Et enfin, j’ai fait ce voyage avec Johnny en 2016, le dernier road trip. Et il y a cette photo, on est l’un à côté de l’autre, elle est tellement vraie cette histoire, donc il n’y a aucune raison que je n’en parle pas et que je ne témoigne pas sur mon pote.

Quelle importance avait Johnny dans ta vie ?
Enorme. J’ai eu le privilège rare d’être le pote d’énormes stars, sûrement parce que je devais être discret et élégant. Je suis très proche de Sardou depuis mon enfance, ensuite ça va être un peu prétentieux mais j’étais très pote avec Liza Minnelli…

Plus que ça d’ailleurs, comme tu le dévoiles dans ton livre…
Oui ça a été mon amour de jeunesse et j’ai été le sien. J’ai aussi été très près de Sinatra, Sammy Davis Jr… Des trucs monstrueux quand tu y réfléchis. Mais après tu n’oses pas le dire parce que tu as peur que les gens disent « c’est Pinocchio le machin », mais non, c’est vrai. Et puis Johnny bien sûr. Il a été très important. On a bossé ensemble et c’était mon ami. A partir du moment où j’ai arrêté de travailler avec lui, on a commencé à faire des voyages ensemble, presque initiatiques. Des road trips aux Etats-Unis. On est devenus beaucoup plus des frères de route qu’autre chose.

Ton livre démarre sur l’hommage rendu à la Madeleine, un bel hommage selon toi ?
Merveilleux. J’ai entendu plein de choses, notamment qu’il aurait préféré un truc plus… (silence) Non, jamais de la vie ! Un mec qui a fait toutes ces entrées en scène, comment veux-tu qu’il ne fasse pas la sortie de scène la plus grosse possible ? Il est parti par la foule, avec la foule, et avec ses amis les fans, les gens qu’il aimait. C’était la seule chose qu’on puisse faire pour Jojo. C’était un hommage populaire mais Johnny était un chanteur populaire ! Il ne faisait pas des chansons pour lui, mais pour les gens.

Lire l’intégralité de l’interview sur le site de 20 Minutes : cliquez ici.

 

4 comments

  1. Oui Pierre vous avez raison quand jojo a explosé en 60 du jour au lendemain j avais 9 ans je l ai de suite adoré et son dc a ete terrible aussi pour moi j y pense chaque jour et ce samedi 9 j ai jamais autant pleuré si triste et si beau car il méritait un tel hommage il nous a tout donné pendant 57 ans et ce cd est magnifique comme toujours il me manquera jusqu a mon dernier jour et vous merci d avoir été son véritable amie et surtout sincère c est pas le cas de tout le monde j adore leaticia elle mérite pas ce qu’ elle subit depuis le dc ca me met hors de moi

  2. Merci, pour ce bel ouvrage que je vais m’empresser d’acheter et enfin un grand merci de rétablir la vérité car effectivement ça fait très mal d’entendre et de lire toutes ces bêtises, non seulement sur Johnny , mais sur Laeticia qui est une personne remarquable, qui a su comprendre Johnny et lui donner une vraie de famille avec beaucoup d’Amour. Elle a su lui apporter tout ce dont il attendait d’une femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *