Le guitariste de Johnny Hallyday publie un livre de souvenirs

Johnny Hallyday guitariste Robin Le Mesurier

1000 concerts et 23 années à ses côtés ! Robin Le Mesurier, le guitariste de Johnny Hallyday, nous parle de Johnny dans son livre “Mes 1000 concerts avec Johnny”. Un ouvrage qui présente un Johnny simple et généreux et qui livre les coulisses des concerts mais aussi des anecdotes croustillantes et amusantes comme celle du gyrophare offert par Jacques Chirac à Johnny, lui permettant de se faufiler dans le trafic pour ne pas rater un concert.

mes 1000 concerts avec Johnny Livre
Cliquez sur l’image pour le commander

De sa rencontre avec Johnny Hallyday en 1994 aux anecdotes sur scène et avant la montée sur scène, son hospitalisation en 2009 … Robin Le Mesurier raconte le Johnny qu’il a connu. Il s’est récemment confié dans les colonnes de Ouest France. Voici la retranscription de l’interview que vous pourrez retrouver ici.

Pourquoi avoir voulu évoquer vos souvenirs auprès de Johnny ?

Tout d’abord, parce qu’il me manque terriblement. Et ce livre était une manière pour moi de prolonger sa présence. Ensuite, j’ai entendu beaucoup de choses sur lui après sa mort et cela ne correspondait pas à l’homme que j’avais connu. J’ai voulu raconter ma part de vérité, montrer à quel point il était simple et généreux. Je lavais déjà évoqué dans ma biographie « A Charmed Rock ‘N’ Roll life » parue il y a deux ans Grande-Bretagne, mais cela n’a pas été traduit en France.

Quel message avez-vous souhaité transmettre dans ce livre ?

Nous étions des frères. Nous n’avons jamais eu de désaccords. Nous étions sur la même longueur d’onde sur tous les sujets et nous avions de l’admiration pour le talent de l’autre. Je lui ai toujours été fidèle en musique et sur les tournées, et de son côté il a toujours exigé que je fasse partie de son groupe. Et en dehors de la scène, nous nous appelions tous les jours. Notre amitié était sincère.

Quelle était votre relation sur scène ?

Déjà, notre collaboration a duré plus longtemps que la plupart des mariages (rires) ! Sur scène, il était toujours à m’encourager et il avait ce petit rictus amusé à chaque fois qu’il voulait que j’allonge mes solos de guitare. Il était doté d’une présence formidable, d’une voix incomparable. Mais il maîtrisait aussi chaque détail. Il avait une incroyable intelligence scénique.

Comment expliquez-vous votre amitié ?

Difficile de répondre. Outre le fait que nous avions les mêmes centres d’intérêt, je pense que nous étions tous les deux, au quotidien, des introvertis. Et nous n’attendions rien l’un de l’autre, alors que beaucoup de gens cherchaient à profiter de lui. Nous étions juste heureux d’être ensemble et de parler.

Quel est votre meilleur souvenir avec Johnny ?

Il y en a eu tellement ! Mais notre rencontre en 1994 est celui qui m’a le plus marqué. Lorsque nous nous sommes serré la main, nous nous sommes tout de suite connectés. J’ai eu le sentiment de rencontrer une âme sœur et cela s’est confirmé durant vingt-trois ans. Don humour me manque, mais j’aime à penser que son esprit veille sur moi.

Se procurer le livre : CLIQUEZ ICI

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter gratuite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *